Le grain de sable – Olivier Le Jeune, premier esclave au Canada

Par Marika B. Drapeau, libraire passionnée
 
●●●●○
Marika a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Marika a aimé ce livre

Peu de livres d’histoire se penchent sur l’histoire des afrodescendants et des esclaves au Québec. Webster, qui est à la fois rappeur et historien, a entrepris de raconter l’histoire d’Olivier Le jeune, qui aurait été le premier esclave en Nouvelle-France. À l’âge de 6 ou 7 ans, le garçon a été arraché de sa famille à Madagascar. Il a ensuite fait un long périple vers la Nouvelle-France, où il y a été vendu par un Anglais à un Français pour 50 écus. Ce jésuite qui l’a baptisé et lui a appris à lire et écrire lui transmettra aussi son nom de famille : Le jeune.

Webster s’est donc penché sur cette histoire peu connue pour imaginer ce qu’aurait pu être la vie d’Olivier le Jeune à cette époque. Le grain de sable est un roman de fiction inspiré d’une réalité peu connue qui s’adresse aux jeunes à partir de 9 ans, mais aussi aux adultes et tous ceux et celles qui s’intéressent à un autre pan important de l’histoire du Québec.

L’avis de Marika

On connait Webster comme artiste hip-hop, voire comme conférencier auprès des jeunes à propos de de l’écriture de texte de rap. Le grain de sable est son premier livre jeunesse et le résultat de cinq ans de travail. Le livre se situe dans la poursuite de son travail ; après des visites guidées sur l’histoire des noirs à Québec et l’exposition «fugitifs» au MNBAQ à propos des esclaves trouvés au Québec, son livre, ainsi que ses autres projets diversifiés, ont pour but de mettre de l’emphase sur l’histoire des afrodescendants au Québec.

Ce livre qui se situe entre l’album, le documentaire et le roman peut servir d’outil de sensibilisation à la réalité des noirs au 17e siècle. Même s’il s’adresse à un public plus jeune, les adultes pourront aussi apprendre sur la traite des esclaves au Québec et au Canada. Le format biographique du livre, écrit au «je», à travers les yeux d’un enfant amène un aspect plus personnel et accessible pour les plus jeunes, tout en étant rempli d’informations pertinentes.

On retrouve la plume poétique de Webster, façonnée par le rap, qui s’adapte assez bien dans ce nouveau concept. Même s’il utilise parfois un langage soutenu pour les plus jeunes, un glossaire des lieux et des personnages, mais aussi des mots plus compliqués, peut être trouvé à la fin du livre. Toutefois, l’écriture métaphorique de Webster obligera peut-être certains à avoir une lecture accompagnée d’un adulte.

Il faut aussi évoquer le magnifique travail de l’illustratrice Valmo, qui a su ajouter une poésie aux mots de Webster. Les pages pleines qui rappelle l’aquarelle se prêtent aussi bien à l’océan qu’aux forêts canadiennes. J’ai été particulièrement frappée par la scène où une femme, qui refuse l’esclavage, se lance dans l’océan. La façon dont elle reste en suspens dans l’eau salée est touchante. Avalée par les profondeurs et percée par les rayons de lumières, la scène est déchirante. En fait, tout au long du récit, Valmo a pu compléter avec brio la douleur du déracinement. Il est aussi intéressant de noter les marges inégales des dessins, qui évoquent un peu le carnet de voyage rempli par Olivier Le Jeune.

Le grain de sable est un livre sur le devoir de mémoire, et surtout celle qui a été oubliée. Car il ne faut pas oublier que le Québec s’est aussi construit grâce à la diversité de sa population dont des esclaves noirs et autochtones. Pour évoluer, une société doit comprendre d’où elle vient, et c’est parfois le travail des livres de nous le rappeler.  


Billet publié le 10 octobre 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le grain de sable – Olivier Le Jeune, premier esclave au Canada
Webster
●●●●○
Marika a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le grain de sable – Olivier Le Jeune, premier esclave au Canada
Webster